Toucher un bon salaire après une formation courte


Vous n’êtes pas obligé d’avoir un diplôme supérieur type bac + 3 ou Master pour décrocher un emploi stable et bien rémunéré. La formation courte donne à chacun l’opportunité de changer de métier et de trouver un emploi avec un salaire motivant. Elle est également indispensable pour améliorer ses compétences et compléter un parcours.

Choisir un métier qui rapporte

Certains métiers peuvent être exercés immédiatement après une formation courte. C’est à chacun de choisir la formation qui lui convient. Vous êtes diplômés ou non. L’essentiel est votre motivation à entrer dans un nouveau secteur et à entamer votre reconversion professionnelle. Il s’agit également d’enrichir votre savoir-faire dans un domaine permettant  de vous évoluer dans un métier. Le choix d’une formation courte ne veut pas dire se lancer dans un emploi précaire à bas salaire. C’est au contraire une porte d’entrée vers un métier qui rapporte et offrant une carrière évolutive.

 

 

 

Les métiers bien rémunérés après une formation courte

Vous êtes un demandeur d’emploi ou bien votre salaire actuel ne vous donne pas entière satisfaction. Il est maintenant temps d’entreprendre une formation courte menant vers des métiers porteurs comme  l’opticien-lunetier, prothésiste dentaire, maçon, toiletteur, auxiliaire de puériculture, décorateur d’intérieur, auxiliaire de santé animale, secrétaire médicale, responsable immobilier, assistante maternelle, aide-conducteur de travaux, accompagnateur de personnes âgées, community Manager, aide médico-psychologique, fleuriste, conseiller beauté, photographe de studio-mode, auxiliaire de vie sociale, dessinateur en paysagisme, métreur gros travaux et webmaster.

Où se former et par quel moyen ?

En France, de nombreux établissements comme l’AFPA, CNED, IGS  offrent des formations courtes pour les salariés et les demandeurs d’emploi. Il vous suffit de choisir le domaine qui vous intéresse. Les durées des formations (4, 6, 10, 12, 14 mois, etc) varient en fonction du métier que vous avez choisi. Il est recommandé de demander un conseil auprès de ces établissements sur la possibilité d’utiliser un compte personnel de formation (CPF) ou un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

On continue la lecture ...

Et si on partageait ...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *