L’année 2014 vue par Google


Comme chaque année quand vient l’hiver et qu’approchent les fêtes de fin d’année, Google organise une petite session de rattrapage pour découvrir ce qui a fait 2014 de l’avis des internautes français. Alors qui de la Coupe du Monde ou de l’actualité de Nabilla a le plus passionné les français ? Réponse ici.

L'année 2014 par Google

Les personnalités qui ont fait 2014

Cette année, la Russie et l’Ukraine se sont affrontés sur le champ de bataille, l’Allemagne a gagné la Coupe du monde de football après avoir étrillé le Brésil sur un score fleuve, l’État islamique a cristallisé toutes les peurs au même titre qu’Ebola. Pourtant, si vous pensiez que l’un des protagonistes de ces événements pouvait être la personnalité la plus recherchée de l’année, vous vous trompez lourdement : Obama, le pape François et Poutine ne font pas le poids.

Au niveau des personnalités les plus recherchées cette année par les internautes française, c’est Julie Gayet qui  triomphe quand sa rivale évincée, Valérie Trierweiler, ne peut mieux faire que la 8e position malgré une actualité particulièrement chargée. L’actrice a beau avoir tourné quelques films cette année, on ne peut pas dire que son actualité cinématographique soit ce qui a passionné les Français, actualité éclipsée par sa relation avec François Hollande, personnalité politique la plus recherchée.

Peut-être pire encore mais toujours révélateur, la deuxième personnalité de l’année n’est autre que Nabilla Benattia : non mais allo, quoi ? Il faut dire que la bimbo a su faire parler d’elle en 2014 en devenant chroniqueuse sur D8 mais surtout en finissant l’année en agressant son compagnon à coups de couteau.

Pour clore le podium déjà bien chargé, c’est Dieudonné qui aura fait parler de lui entre les affaires de « quenelles » et les autres polémiques dans lesquelles il est cité en début d’année. Enfin, les 4e et 5e places sont attribuées à deux personnalités au destin malheureux : Michael Schumacher qui aura passé 2014 dans le coma et Robin Williams, l’acteur ayant mis fin à ses jours. D’ailleurs, sur le plan international, c’est lui qui aura le plus marqué l’actualité de la même manière que 2013 fut marqué par les décès de Nelson Mandela et Paul Walker, l’acteur de Fast & Furious.

 

Et la culture dans tout ça ?

Niveau culture, les résultats sont pour le moins étonnant à plus d’un niveau. Vous pensiez que cette année musicale aurait été marqué par le phénomène Happy de Pharell Williams ou Papaoutai de Stromae ? Perdu, si ces deux là sont bien sur le podium, ils sont dépassés par Sur ma route du membre de la Sexion d’Assaut, Black M.

Au niveau des artistes musiciens, on change tout puisque Mika est premier, suivi du frisson du dernier Eurovision, Conchita Wurzt. Indila prend, quant à elle, la troisième place devant Stromae et les Daft Punk alors que Pharell Williams n’est que 10e.

Au niveau télévision, la téléréalité prend le pouvoir alors même qu’elle est sans cesse conspuée : Secret Story 8, Rising Star (malgré son échec notoire) et Koh Lanta ont été les trois plus grosses recherches à ce niveau. A noter que le Bachelor, Les Anges ou Mon Incroyable Fiancé rentrent tous dans le top 10.

Dans les salles obscures, c’est un film qui a défrayé la chronique qui se paie les honneurs de la première place : Annabelle, dont le succès aura été marqué par les drôles de comportements des adolescents venus se faire peur en salles. Ensuite, ce sont les deux blockbusters de l’année qui apparaissent : Interstellar de Christopher Nolan et Lucy de Luc Besson. A noter, Yves Saint Laurent prend la quatrième place dans ce classement.

Enfin, les séries sont marquées par le succès de Games of Thrones qui dépasse Plus belle la vie tandis qu’au niveau des jeux vidéo, c’est Watch_Dogs du studio français Ubisoft qui occupe la pôle position.

 

Le top 10 des tendances de l’année, c’est ici :

Et si on partageait ...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *