Assurer la sécurité durant les marchés de Noël


Alors que les attentats terroristes font la une des journaux et que la menace n’a jamais été si importante, l’approche des fêtes incite les municipalités à redoubler de vigilance pour renforcer la protection des marchés de Noël.

Des dispositifs de protection

Soucieuses de s’adapter à la nature de la menace terroriste, de nombreuses villes ont installé des systèmes de protection susceptibles d’arrêter la course d’une voiture ou d’un camion bélier. En plus de la barrière de police, la plupart ont opté pour des blocs de béton rassurants. Voulant associer l’esthétique à l’efficacité, certaines municipalités ont préféré la pose de jardinières en béton résistant, qui constituent un véritable barrage contre d’éventuels attentats.

Des contrôles renforcés

Une barrière de police signale les nombreux postes de contrôle donnant accès au marché. Répartis de manière étagée, ou en cercles concentriques, ces barrages filtrants donnent lieu à l’ouverture des sacs des visiteurs, assortie d’éventuelles fouilles et d’une recherche d’armes à feu ou autres engins grâce à des détecteurs de métaux.

 

 

Des hommes plus nombreux

La plupart des villes se sont décidées à accroître leurs effectifs de police de façon notable, mêlant les policiers en tenue aux hommes en civil. Dans le cadre renforcé du plan Vigipirate, l’assistance de l’armée est également requise depuis des mois.

Une circulation réglementée

Pour écarter au maximum les risques d’attentat, les municipalités restreignent aussi la circulation aux abords des marchés de Noël. Par ailleurs, le stationnement est quant à lui très souvent interdit dans un périmètre défini, situé à proximité du marché. Les zones piétonnes, les zones de circulation, de stationnement, sont généralement délimitées par une barrière de police. Ces éléments de sécurité se trouvent notamment sur le site www.leader-equipements.com.

 

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2160343-20171030-video-strasbourg-grand-sapin-marche-noel-arrive

Et si on partageait ...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *